Salut salut !

Si toi aussi tu as Facebook, tu as du remarquer cette nouvelle publication suggérée qui apparaît sans arrêts : ShinyLegs.

Curieuse comme je suis, je suis allée me renseignée. C’est une jeune entreprise qui propose de révolutionner sa manière d’épiler. Bon, les disques d’épilation, je connais, mais je me suis quand même laissée tenter, vu le prix du kit de démarrage (10 euros au lieu de 30 en ce moment) je ne perds pas grand chose. Moi qui suis très sensible et ne supportant aucune forme d’épilation (bien que je n’ai pas encore testé la lumière pulsée), j’étais impatiente de tester.

La livraison a été plutôt rapide via la poste (3 jours après avoir passée commande). J’ai donc reçue ma commande hier. Elle comporte donc deux supports (un gros et un petit), ainsi que 10 disques d’épilation (5 gros et 5 petits) et un sac de voyage pour emporter son petit kit n’importe où. Le gros disque sert à épiler les « grosses » zones telles que les jambes, et le petit sert pour les endroits plus difficiles à épiler comme le genou, ou les zones plus petites comme le maillot.

STARKIT DE SHINYLEGS

Pour commencer, il faut d’abord coller un disque sur un support et… C’est tout ! Aucune autre préparation, ce qui est déjà plutôt bien. Ensuite, pour l’utiliser, il suffit d’effectuer des mouvements circulaires sur la zone à épiler. Ce qui est assez étonnant, c’est que les disques à épiler sont censés « broyer » le poil, hors là, les poils s’enlèvent (comme lorsqu’on utilise un épilateur électrique). Mais ça ne fait pas que ça, pendant que j’utilisais le disque, j’ai vu ma peau devenir blanche avec une sorte de fine poussière dessus. Je me suis donc renseignée et il s’avère que le disque, en plus d’épiler, exfolie la peau. Pour quelqu’un tête en l’air comme moi qui ne pense jamais à se faire des gommages c’est le top ! Alors une fois fini, il est écrit qu’il suffit de passer à l’eau et appliquer sa crème hydratante. Très bien, je le fais. Sur le coup, ma peau est extrêmement douce et brillante, avec une magnifique couleur dorée (eh oui, mate de peau donc forcément haha). Je suis donc partie travailler une fois fini, contente du résultat (j’avais fait les bras et les jambes). C’était plutôt rapide, au total j’ai fini en moins de 20 minutes, devant mon film.

Oui, MAIS!

Parce que oui, sans un mais ça ne serait pas drôle. Arrivée au travail je commence à remarquer que ma peau devient rouge au niveau du creux des coudes. Je ne fais pas très attention en me disant que ça finira par passer car il est écrit dans la notice d’utilisation que ce n’était as grave que c’était simplement lorsqu’on appuyait trop que ça devenait rouge. Erreur. Grosse erreur. Mes bras comment à me brûler et plus j’avançais dans la soirée plus ça me démangeait. Je n’ai pas pu me retenir j’ai commencé à gratter et ça a été de pire en pire. Des plaques rouges sont apparus sur le long de mes bras, et mes jambes ont commencées à me brûler aussi. J’ai du tenir jusqu’à la fin du service bien évidemment, mais en arrivant chez moi je vois que mes jambes sont exactement dans le même état que mes bras. Impossible de me soulager ma peau me brûlait toujours autant. Aujourd’hui, ma peau me brûle beaucoup moins mais me démange toujours. Mais le pire, c’est que ma peau n’est plus aussi douce qu’hier, en effet, ça commence à piquer… Comme lorsqu’on rase! L’horreur. Je sens que je vas devoir réépiler dans les jours à venir. Génial !

Alors pour résumer, l’idée en soi est géniale, mais à améliorer. Pour les peaux sensibles comme moi, c’est à fuir ! Autant rester sur l’épilation à la cire, c’est ce qu’il y a de moins agressif pour la peau. Pour celles qui ont l’habitude de raser, eh bien foncez!

Femme. C’est pire que paysan – semis, arrosage, arrachage… Jambes à épiler, aiselles à raser, ongles à limer… Un programme si rigoureusement exigeant qu’il suffit de se laisser aller quelques jours pour se retrouver en jachère. -Helen Fielding

Publicités